16 juillet 2012

Alice, animatrice de réseaux de solidarité

Alice, 26 ans, est en poste depuis tout juste 2 mois.  « Je cherchais un travail qui ait du sens, une utilité sociale, et une bonne ambiance, où je sois heureuse d’aller tous les matins… Après quelques déceptions, j’ai fini par le trouver ! »

L’associatif dans le sang

alice logo

Alice baigne dans l’associatif depuis toute jeune. « Je suis issue d’une famille catholique à tendance sociale…», explique-t-elle. Petite, elle entre chez les scouts, et continue jusqu’à ses études supérieures. Elle est membre de l’association Zellidja, qui octroie des bourses de voyage à des lycéens – elle en préside le jury pendant 2 ans. A Sciences-po, où elle étudie les relations internationales et en particulier la question des réfugiés, elle s’engage dans une association étudiante qui collecte des fonds pour le Togo. Après son master, elle choisit le Service civique, avec la volonté de participer à une cause d’intérêt général : pendant 6 mois, elle travaille dans l’équipe de Martin Hirsch à l’Agence du Service civique, à développer le volontariat en Haïti.

Génération précaire

Malgré un parcours scolaire sans faute et de riches expériences associatives parallèles, Alice ne trouve pas de travail. « Le master de recherche ne prépare pas suffisamment à l’insertion dans le monde professionnel… J’ai cherché pendant 6 mois dans différents secteurs, les ONG, la coopération internationale, le conseil, entre autres. A mes 25 ans, j’ai pu toucher le RSA qui était alors ma seule ressource. Et j’ai découvert les joies de Pôle Emploi ! Ca a été une période compliquée… J’ai fini par me réinscrire à la fac pour pouvoir bénéficier d’une convention de stage ». A défaut d’un emploi, Alice trouve donc un stage dans une ONG à Paris. « Vous imaginez bien qu’obtenir un logement à  Paris avec mon indemnité de stage et mon complément RSA, ça n’a pas été possible ! Pendant 4 mois, j’ai squatté à droite à gauche, chez mes frères, chez des amis ou des amis d’amis…».

Les 3 derniers mois de son stage, elle est envoyée en Haïti. C’est de là qu’elle postule à l’emploi d’animatrice : il s’agit d’accompagner des bénévoles sur un territoire dans leur mission de solidarité auprès des plus démunis (accueil de jour, appui administratif, soutien matériel, alphabétisation, groupes de parole …). L’annonce correspond à ce qu’elle souhaitait : après avoir travaillé à l’international, elle voulait découvrir les formes de précarité et d’exclusion au niveau local, et les solutions possibles.

Son entrée dans la vie professionnelle

Elle commence dans sa nouvelle fonction le 2 mai dernier. Elle anime les réseaux de solidarité sur un territoire d’une dizaine de villes dans les Hauts-de-Seine. « Mes premiers mois ont été très riches… mais aussi très denses ! Beaucoup de rencontres, avec les membres de mon équipe, les bénévoles du territoire, des personnes qu’on accompagne, des partenaires associatifs et institutionnels… J’ai aussi pu échanger avec d’autres animateurs qui connaissent des réalités très différentes sur leurs territoires, notamment en zones rurales…».

En août, elle accompagnera un groupe d’une dizaine de personnes sans-abri à Lourdes. Les rencontres préparatoires ont commencé. « J’ai été impressionnée par la profondeur de leurs questionnements, sur la vie, son sens, exprimés avec des mots simples, bruts. C’est très stimulant, intellectuellement et spirituellement, de discuter avec eux. C’est une chance de pouvoir vivre des moments comme ceux-là dans le cadre de sa vie professionnelle ».

Avec le recul, Alice estime que ses quelques mois de galère l’aide aujourd’hui dans sa relation avec les personnes qu’elle accompagne. « Ce fut une période riche d’enseignements, sur la réalité sociale, sur le phénomène de perte de confiance et le sentiment de déclassement social, sur la détresse psychologique et la difficulté à demander de l’aide… Ca a certainement développé ma capacité d’empathie, et ça me garde bien de porter des jugements ! ».

 

 

 

Posté par lucie2warens à 16:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Alice, animatrice de réseaux de solidarité

Nouveau commentaire